Shiatsu : les bienfaits de cette médecine chinoise

Shiatsu

Le shiatsu est une thérapie du corps d’origine japonaise, permettant d’entretenir la santé, de de soulager divers maux et prévenir la maladie. Elle présente beaucoup de bienfaits sur les douleurs, la dépression, la fatigue, le sommeil. Découvrez quelques généralités sur le shiatsu.

Le shiatsu, c’est quoi ?

Le shiatsu, souvent confondu avec le digitopuncture, est une thérapie corporelle qui provient du japonais, agissant sur différents niveaux d’énergie du corps, psychique et physique. Avant tout, le Shiatsu est un soin préventif permettant de prévenir la maladie et d’entretenir la santé. Il sert à accompagner, restaurer la santé et soulager divers maux. Le shiatsu permet de retrouver l’équilibre intérieur. Depuis 1955, le Ministère Japonais de la Santé et du bien-être reconnait le Shiatsu comme étant une thérapie du toucher permettant de corriger toutes les dérèglements internes, d’améliorer et de maintenir la santé et pour le traitement de certaines maladies spécifiques. Actuellement, en France, le Shiatsu n’est pas encore défini comme étant une “technique thérapeutique”, dans le sens littéral du terme. Sa pratique a comme but de mobiliser toutes les forces internes ainsi que les capacités d’auto-guérison. Le praticien a comme travail d’effectuer des pressions avec les mains, les pouces sur un méridien, des stimulations des points énergétiques, des étirements, des mobilisations. Toutes ces manœuvres servent à harmoniser la circulation du ki ou énergie vitale de la personne afin d’optimiser le fonctionnement des différents organes et des grandes fonctions qui y sont rattachés. De plus, cette notion fait référence à un concept de la médecine traditionnelle chinoise, considérant l’apparition d’une maladie quand le système énergétique est déséquilibré. Ces déséquilibres sont alors évités grâce au shiatsu et éviter ainsi que la maladie s’installer, et si le syndrome est déclaré, il permet de corriger. Proche de l’acupuncture, cette thérapie est douce mais qui n’utilise pas des aiguilles. Le shiatsu est une forme de massage équilibrant le yin et le yang.

Les bienfaits du shiatsu sur la santé

Ce rééquilibrage énergétique va vous aider à gérer vos émotions et va vous permettre de vous réconcilier avec tout votre corps, d’être en harmonie non-seulement avec votre enveloppe corporelle mais aussi émotionnelle. Son objectif est faire une identification des ressources de la personne et aussi de pouvoir les fortifier pour les intégrer au quotidien dans l’expérience du traitement.  Le Shiatsu aide à calmer et à soulager des troubles. Il sert aussi à améliorer le bien-être durablement et aussi à augmenter votre prise de conscience. Il est possible de prendre du recul lorsqu’on relâche les tensions mentales pendant une séance. On prend aussi du recul et on met les sources d’inquiétudes à bonne distance. Ainsi, on apprivoise nos émotions et on les reçoit plus sereinement.

Le Shiatsu vous aide à retrouver la détente de l’esprit et du corps. Ce massage bien-être va vous permettre de libérer tout le corps des tensions psychiques et physiques accumulées. Souvent, il est souvent recommandé pour soulager les douleurs articulaires et musculaires et éliminer le stress. Nombreux sont les avantages de ce massage : sommeil plus réparateur, aider pour faire disparaître les douleurs chroniques qui sont liées à la nervosité, résistance au stress, dénouement des tensions, revitalisation de l’organisme et du corps, aide au lâcher-prise, favorise les flux lymphatiques.

Combien de séances faut-il faire ?

Recevoir trop de Shiatsu n’entraine aucun risque. Chaque séance apporte toujours ses bienfaits. Selon l’ancienneté et le déséquilibre de celui-ci, une seule séance peut parfois suffire pour soulager durablement la personne. Pour un entretien corporel ou pour préserver de la santé, le Shiatsu peut se faire une fois tous les mois ou pendant chaque changement de saison selon le besoin et le ressenti du receveur. Dans le cadre d’un Shiatsu spécifique, c’est possible de recourir à une séance de façon ponctuelle quand on ressent un problème, comme la fatigue, où il faut une cure toutes les semaines pendant 15 jours ou 3 semaines, si le problème est encore intense Quand on traverse une période où on est très stressé ou qu’on a des douleurs chroniques.