Obésité et infertilité masculine, deux problèmes des sociétés modernes

Alors que des millions de personnes meurent lentement de faim, les sociétés modernes doivent faire face à de nouveaux défis directement liés à notre mode de vie. Les mauvaises habitudes alimentaires, le stress, la malbouffe et d’autres facteurs contribuent jour après jour à une explosion spectaculaire de l’obésité. Mais comment l’obésité d’aujourd’hui, combinée au vieillissement de la population, peut-elle avoir un impact direct sur la prochaine génération d’enfants ? Bien qu’aucune étude réelle n’ait jamais été réalisée sur ce sujet, la science nous a déjà prouvé que l’obésité peut avoir des effets négatifs sur la vie sexuelle et sur la qualité du sperme.

Tout d’abord, nous devons nous rappeler comment le corps sécrète la testostérone. La testostérone est sécrétée dans les testicules, dans les cellules de Leydig. Cette sécrétion n’a lieu qu’avec la stimulation de l’hormone LH – l’hormone LH étant sécrétée par l’hypophyse. La testostérone est nécessaire à la fabrication des spermatozoïdes, au développement des organes sexuels masculins et aux caractéristiques secondaires de la sexualité masculine (www.sexualite-et-contraception.fr). Ce processus hormonal ne peut se produire que chez les personnes actives, faisant des efforts physiques réguliers. C’est là que réside le problème : les personnes obèses ont souvent tendance à réduire leurs efforts physiques et c’est pourquoi une diminution de la production de testostérone est clairement constatée chez les personnes souffrant de surpoids. Cela implique que les personnes obèses sont moins intéressées par le sexe qu’auparavant.

Deuxièmement, combinons ce problème avec l’hormone féminine, l’œstrogène, naturellement sécrétée dans les cellules adipeuses et présente dans les composants chimiques des produits courants ; cela fait de la bombe à stérilité parfaite. Note : l’obésité et la pollution par des substances similaires aux œstrogènes ne sont que deux facteurs expliquant l’augmentation de l’infertilité masculine. De nombreuses autres causes existent.

Le zinc. Beaucoup de gens pensent que le zinc n’est qu’un métal. Ils ont raison, mais le zinc joue également un rôle important en général ainsi que pour la santé sexuelle. Le zinc, que l’on trouve par exemple dans les huîtres et les noix, pénètre dans l’organisme par le biais de la nourriture. Le zinc vous permet de conserver vos cheveux, une peau et des tissus sains, ainsi que de maintenir la motilité et la qualité du sperme. Malheureusement, les personnes en surpoids, dont l’alimentation est déséquilibrée, laissent de côté de nombreux aliments contenant du zinc. C’est pourquoi une diminution de la qualité du sperme est généralement liée à un déficit en zinc. Un régime alimentaire riche en zinc devrait contenir : des huîtres, des coquillages, des noix, des graines, des haricots, ainsi que de la viande et de la volaille.

Il existe des moyens de lutter contre l’obésité, avec l’aide des médecins et des nutritionnistes, grâce à de bonnes habitudes alimentaires et à des compléments à base de plantes qui peuvent aider les personnes en surpoids à passer au travers de leur régime. Pour lutter contre l’obésité, on peut utiliser des compléments à base de plantes comme le Hoodia Gordonii. Et pour maintenir la qualité et la motilité du sperme, un apport quotidien de zinc est nécessaire. Tous ces compléments et produits à base de plantes peuvent être facilement trouvés et achetés sur l’internet de nos jours.

Conclusion : l’obésité et l’infertilité masculine sont deux nouveaux problèmes que les sociétés modernes doivent combattre. Même si aucune étude approfondie n’a été menée, les scientifiques nous ont prouvé qu’il existe un lien entre ces deux problèmes. Avec l’aide de la science, ces problèmes peuvent être résolus, à condition que les personnes obèses adaptent leurs habitudes alimentaires.