Comment lutter contre son addiction et la dépendance ?

Sortir d’une addiction, quelle que soit sa nature, n’est pas une mince affaire. En effet, abandonner ses vieilles habitudes prend du temps et exige une forte motivation. Se détacher de la drogue pour une vie plus saine relève du défi. Sans les bonnes méthodes, cela finit forcément par un échec. Mais alors, comment lutter contre son addiction et la dépendance ?

Accepter son addiction pour pouvoir s’en détacher

Avant d’entamer les démarches pour sortir d’une addiction, il faut accepter son état. En effet, certaines personnes ne se rendent même pas compte qu’elles font face à une dépendance. Or assumer son addiction est la première étape pour en sortir. Consulter des sites comme drogues-dependances.fr est un bon moyen pour se renseigner et trouver des solutions efficaces afin de lutter contre son addiction.

Alors, à quel moment peut-on parler d’une dépendance ? Dès que les substances ou l’activité entrainent des effets négatifs sur la vie quotidienne. Peu importe la drogue consommée, si elle est prise fréquemment, elle peut induire des conséquences délétères. Il en va de même pour certaines activités comme les jeux d’argents, les achats compulsifs ou les pratiques sexuelles.

L’addiction s’installe grâce aux plaisirs que la substance ou l’activité fait ressentir lors du premier essai. La recherche de cette satisfaction fait que l’on recommence encore et encore sans pouvoir s’arrêter. Ainsi, il est important de noter dans un carnet le nombre de cigarettes, de verres ou de cocaïnes que l’on ingère chaque jour. Mettre les choses sur écrit est en quelque sorte un moyen de souligner la réalité.

S’entourer des bonnes personnes

Sortir d’une addiction est plus facile lorsqu’on est accompagné. La pire chose à faire est de s’isoler et de rester dans son coin. Il faut s’ouvrir à son entourage et oser parler de ses problèmes. Les amis et la famille peuvent être d’un grand soutien. Ils pourront vous épauler au moment où vous serez le plus vulnérable. Au lieu de vous morfondre et retoucher à la drogue, essayez de communiquer le plus vos émotions.

On a tendance à croire que pour en finir avec sa dépendance, il faut couper tout contact avec les personnes qui ont les mêmes difficultés. Au contraire, certaines peuvent avoir envie autant que vous de laisser derrière eux leurs mauvaises habitudes. C’est l’occasion de trouver des alliés qui vous comprennent et qui ne vous jugeront pas à chaque faiblesse.

Vous pouvez faire des activités ensemble pour éviter de penser à votre addiction. Afin de mieux avancer, fixez-vous de petits objectifs à atteindre quotidiennement. Encouragez-vous mutuellement et n’hésitez pas à appeler vos acolytes lorsque vous avez besoin d’une oreille attentive. Vous pouvez également vous inscrire dans un groupe de paroles, car écouter le vécu des autres est une réelle motivation.

Se focaliser sur d’autres activités

Pour éviter de penser à vos substances addictives, le mieux serait de commencer de nouvelles activités. C’est l’occasion de trouver du plaisir et de profiter de la vie d’une autre manière. Vous pouvez voir un film au cinéma, assister à des concerts ou dîner avec des amis. Si vous avez toujours voulu prendre soin de votre corps, c’est l’occasion de souscrire à un abonnement à la salle de sport. En vous dépensant lors des exercices, vous oublierez bien vite votre dépendance.

Si vous avez délaissé votre travail ou vos études lorsque vous étiez dépendant, c’est le moment de vous réinvestir. En effet, vous aurez à nouveau pleine possession de vos capacités intellectuelles et pourrez améliorer votre vie professionnelle. Avec une meilleure concentration et tous vos sens à l’éveil, vous ne voudrez plus renouer avec vos anciens démons.

Si votre environnement actuel vous rappelle sans cesse votre addiction, le mieux sera de partir pendant un moment. Si vous avez les moyens de partir à l’étranger alors, allez à la découverte d’autres pays. L’important est de sortir de votre cocon et de perdre vos mauvaises habitudes.

Éliminer définitivement sa dépendance grâce à la thérapie

Parfois, malgré tous les efforts fournis pour arrêter le cannabis, l’addiction persiste. À ce moment-là, une thérapie s’impose pour trouver la cause exacte qui vous rattache encore à votre dépendance. Faites-vous aider par un professionnel qui pourra vous accompagner lors de votre désintoxication. N’oubliez pas que l’aspect psychologique joue un rôle important lors du processus de sevrage.

La consommation de la drogue est souvent induite par un problème que l’on nie inconsciemment. La substance addictive va agir sur votre cerveau pour vous faire oublier vos peines et vos angoisses. Une bonne thérapie vous aidera à faire émerger vos tourments pour que vous puissiez y faire face. En affrontant vos peurs, vous n’aurez plus aucune raison de poursuivre votre dépendance.

Le risque de rechute est très élevé au début, car des sentiments négatifs peuvent accompagner le manque. Vous pouvez en parler avec votre médecin traitant qui pourra vous prescrire les médicaments adéquats. Attention toutefois à ne pas remplacer une addiction par une autre.