Pourquoi le sport est-il bon pour la santé mentale ?

lutter contre l'angoisse

Tout le monde connaît l’expression “un esprit sain va dans un corps sain”. Pourtant encore beaucoup de personnes délaissent l’entretien de leur santé physique, mais c’est au détriment de leur bien-être mental. Voici les bonnes raisons de se mettre au sport pour éviter les coups de blues et les problèmes d’anxiété.

Le sport, un allié contre la déprime et l’angoisse 


Déprimé, anxieux, stressé ? Rien de tel que de se décharger en allant faire une bonne séance de sport pour se libérer l’esprit. Pourtant, ce n’est pas forcément le premier réflexe qui vient à l’esprit lorsqu’on est dans cet état. Parfois, se forcer un peu à franchir le pas et à mettre ses baskets, et surtout le faire de façon régulière, peut participer à l’amélioration de notre bien-être. Le sport peut aider à lutter contre l’angoisse, à apaiser les symptômes liés à l’anxiété ou encore à palier à une baisse de moral. Bouger est une solution efficace, aussi bien sur le court que sur le long terme, et il y a une explication scientifique à cela.


Lorsqu’on pratique un sport, l’organisme libère des endorphines, que l’on surnomme les hormones du bonheur. Pratiquer du sport peut aider à se sentir mieux sur l’instant, et plus on en fait, plus on a envie d’en faire car cela active aussi les circuits de la récompense. De plus, l’activité physique provoque la sécrétion d’adrénaline qui joue un rôle dans la gestion du stress. Les personnes qui font plus de sport arrivent plus facilement à faire face à des situations générant des émotions négatives. Le sport augmente également la confiance en soi ce qui est bénéfique pour la santé mentale de manière générale.


Quel sport choisir pour aller mieux ?


Il n’y a pas de règles en la matière. Le plus important c’est de s’y mettre et de faire un sport qu’on apprécie. Les sports qui demandent le plus d’effort sont évidemment ceux qui vont faire secréter le plus d’endorphines, comme le running ou le vélo. Mais il ne faut pas se forcer à faire du sport. Cela doit aussi être un moment de détente. De plus, tous les sports ne conviennent pas à tout le monde, ne serait-ce que pour des raisons de santé physique.


Certaines personnes préfèrent pratiquer un sport en solo car elle n’aime pas la compétition ou le regard des autres. Le vélo et la natation peuvent alors convenir. D’autres préfèrent au contraire se motiver avec d’autres personnes. Dans ce cas, les cours en groupe dans les salles de sport sont à privilégier. Les sports de combat peuvent convenir aux personnes qui ont besoin de se défouler et de dépenser beaucoup d’énergie. Il y a aussi des sports qui demandent plus d’endurance et de concentration, comme l’escalade. C’est un sport ludique individuel, mais pratiqué en groupe. Enfin, pour les personnes déprimées ou qui se sentent seules, les sports d’équipe peuvent les aider à se sentir mieux. Les possibilités sont très nombreuses. Beaucoup de clubs ou d’associations offrent la première séance gratuite afin de pouvoir faire un test.


Soigner son sommeil et son alimentation pour aller mieux


L’activité physique n’est pas le seul facteur à prendre en compte en ce qui concerne la santé mentale. Bien sûr, il y a plein de situations qui peuvent provoquer une baisse de moral ou de l’anxiété, mais les habitudes quotidiennes peuvent également accentuer ces sentiments. La fatigue peut favoriser le stress et l’anxiété et provoquer des symptômes comme des difficultés de concentration. D’ailleurs, le sport permet d’améliorer le sommeil et d’éviter les réveils nocturnes et les insomnies. Pour en savoir plus sur les troubles du sommeil et comment les éviter, cliquez ici.


Une alimentation déséquilibrée et pas assez variée peut être à l’origine d’une dégradation de notre santé physique mais aussi de notre santé mentale, et inversement. Par exemple, les personnes déprimées ou stressées peuvent parfois se tourner vers la « malbouffe ». 


De plus, profiter d’un bon sommeil et d’une alimentation saine va renforcer les bénéfices liés à la pratique d’un sport. Voici quelques principes de base qui peuvent vous aider à mieux dormir et à mieux manger : 


  • arrêter les écrans 30 minutes avant d’aller se coucher

  • laisser au moins 3 heures entre le repas et le moment d’aller vous coucher ;

  • manger léger le soir ;

  • arrêter de boire du café après 14h ;

  • éviter de consommer des excitants le soir comme de l’alcool ;

  • bien s’exposer à une lumière forte, si possible naturelle, surtout en début de journée pour régler son horloge biologique ;

  • éviter les grignotages, sinon privilégier les noix et fruits secs qui apportent de bons nutriments ;

  • avoir une alimentation variée ;

  • choisir des légumes et fruits de saison ;

  • limiter les plats préparés et la nourriture transformée ;

  • éviter les boissons sucrées.

Si vous avez des difficultés à dormir avec des troubles du sommeil récurrent ou bien avez des difficultés à avoir une alimentation équilibrée, il est conseillé d’en parler à un médecin.