Les bienfaits de la respiration yogique

respiration yogique

Le yoga garantit le bien-être du corps et de l’esprit à tout moment. Alors que vous poursuivez une séance régulière de cette pratique, des thèmes variables seront au rendez-vous. Travaillez particulièrement sur votre respiration en profitant du pranayama. Vous ne manquerez pas de vaincre de nombreuses maladies respiratoires. Zoom sur les exercices de respirations yogiques. 

Une respiration normale

Une respiration anormale ou insuffisance respiratoire a de conséquences néfastes sur la santé. En aspirant une quantité non suffisante d’oxygène, des bâillements excessifs, des douleurs au cœur et même des vertiges peuvent apparaître. D’autres facteurs peuvent également gâcher la bonne respiration, à ne citer que la pollution de l’environnement et la fumée de cigarette. 

Afin de corriger les mauvaises respirations, il convient de faire recours à la respiration pranayama. Il s’agit de l’une des bases principales du yoga. Elle garantit le succès de la pratique méditative en se basant sur le souffle et les modes de respiration. Avec une bonne concentration, vous ressentirez de l’air frais qui entre et de l’air chaud qui sort à travers vos narines lorsque vous effectuez une respiration profonde. Lorsque la poitrine gonfle, il faut relâcher l’abdomen. Que vous préfériez pratiquer les exercices en position couchée ou assise, misez sur une respiration nasale silencieuse et calme. Avec l’accompagnement d’un professionnel, vous serez emmené à maîtriser 3 types de respirations yogiques, dont la respiration abdominale, thoracique et claviculaire. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur le pranayama. Vous ne manquerez pas d’obtenir des consignes pratiques sur les méthodes efficaces pour réussir vos respirations yogiques. Pour le succès de la respiration yogique, il est conseillé de porter des vêtements appropriés mettant le corps parfaitement à l’aise. Évitez les habits serrés pendant la séance de yoga comme lors de toutes activités professionnelles ou familiales.

Une optimisation de l’énergie vitale

Une bonne respiration est la source d’une énergie vitale positive au quotidien. Elle garantit l’épanouissement physique et psychique. Les personnes stressées et qui présentent des troubles d’ordre psychologiques sont emmenées à réaliser des exercices de respiration au quotidien. 

Littéralement, le terme pranayama se traduit par le souffle vital tiré de la respiration. L’air qui circule dans le corps augmente l’énergie globale du pratiquant du yoga. Votre corps éliminera facilement les toxines obtenues au cours des longues années précédentes. Une purification de l’organisme sera au rendez-vous pour rattraper les conséquences négatives de la pollution de l’air. Pour les fumeurs, le yoga peut être une meilleure alternative au sevrage tabagique. La respiration yogique évite de passer un long séjour auprès d’un centre de désintoxication. 

Les activités de respiration yogique garantissent l’équilibre du corps humain. Des apprentissages corrects des méthodes indiquées permettront de limiter les risques de maladies respiratoires. Mieux encore, vous aurez une pensée et des émotions plus positives malgré les difficultés dont vous devez faire face au quotidien. 

Des exercices faciles à réaliser

La pratique du pranayama ne se limite pas uniquement dans le cadre d’un cours de yoga assisté par un professionnel. En maîtrisant la technique de respiration, vous pouvez vous entraîner à tout moment et à tout endroit. 

La respiration yogique complète comprend trois phases dont l’inspiration, l’expiration et la pause respiratoire. Ces trois étapes s’avèrent interdépendantes. Il convient de commencer par le puraka ou l’inspiration. Inspirez une bonne quantité d’air pour la contraction des muscles respiratoires. Par la suite, vous aurez à passer à l’expiration, aussi appelé rechaka. Cette seconde phase dure plus longtemps que l’inspiration. La phase passive de la respiration est le kumbhaka, d’où la pause respiratoire. Elle consiste à suspendre l’entrée et la sortie de l’air pendant quelques secondes, juste avant la reprise de la première phase.

Si vous souffrez des maladies des appareils respiratoires, le pranayama pourrait vous aider. Sous l’accord de votre médecin traitant, intégrez cette pratique du yoga dans votre traitement. Prenez le temps d’organiser un voyage loin de la ville pour respirer l’air frais en pleine nature. Des respirations yogiques dans un milieu vert donneront une nouvelle vie à votre système respiratoire. 

La respiration yogique apaise la tension, la nervosité et le stress. Lorsque vous éprouvez des peines qui volent l’énergie de votre organisme, vous pouvez commencer les exercices de respiration. Avant une réunion stressante ou une présentation en public, aérez le corps et l’esprit avec des exercices de respiration pranayama. Vous n’aurez qu’à rejoindre un endroit calme, à fermer les yeux et à appliquer les méthodes de respiration profonde.

Quels sont les bienfaits des feuilles d’hibiscus ?
Conseils pratiques pour perdre du poids