En quoi consiste le métier de coach alimentaire ?

Métier de coach alimentaire

Avec notre rythme de vie toujours de plus en plus effréné, nous ne nous soucions pas toujours de notre alimentation. Le coaching alimentaire, ou coaching en nutrition, a pour rôle de guider la clientèle vers une alimentation de qualité et un mode de vie sain. Notre alimentation régule littéralement notre corps ainsi que notre état d’esprit. Il est donc important de donner un carburant de qualité à notre organisme.

Les compétences théoriques à développer pour être coach alimentaire

En plus d’une bonne hygiène de viele métier de coach alimentaire requiert plusieurs compétences, développées lors d’une formation en Conseiller(e) en alimentation santé. 

Tout d’abord, il faut avoir des bases solides en alimentation et en nutrition. Fer de lance du coaching alimentaire, les connaissances en matière de dépense énergétique journalière, de macro et micronutriments, de calories ou d’indice glycémique des aliments sont essentielles. C’est ainsi que le coach peut s’adapter pour chaque client, de par ses connaissances. 

De plus, lors de l’exercice de son métier, le coach alimentaire a besoin de connaissances de base en anatomie et physiologie. En effet, il est fort probable qu’il y est dans sa clientèle des sportifs. Les objectifs physiques de ces derniers sont étroitement liés à leur alimentation. Par exemple, un lutteur en prise de masse voudra développer sa masse musculaire et aura donc besoin d’un apport important en protéines, tout en contrôlant le reste de ses macronutriments. 

Que faut-il pour être un bon coach alimentaire ?

En plus de ses compétences théoriques développées lors de sa formation, le coach alimentaire doit développer des aptitudes plus pratiques. Ce qu’on pourrait appeler les “soft-skills” ou “compétences non techniques”, ajoutent du relief aux compétences d’un bon coach alimentaire.  

Une aisance relationnelle est un réel avantage. Avec le rôle de coach alimentaire, on peut parfois être confronté à un public de personnes en surpoids ou en état de maigreur avancée. De ce fait, le coach a aussi pour but de mettre à l’aise sa clientèle qui peut manquer de confiance en elle. Sans entrer dans de la psychologie pure, l’entraîneur doit être initié à quelques prérequis en matière de développement personnel. 

En outre, le coach alimentaire doit être dynamique et avoir le sens de la mobilité ! Son activité exige de lui des déplacements à domicile, que ce soit chez les particuliers ou chez les professionnels. Assumant son statut, il est un vrai leader. il doit aider ses élèves à surmonter les difficultés, toujours avec assurance et pédagogie. 

Trouvez votre organisme formateur !

Vous vous intéressez à la nutrition et à l’alimentation de manière sérieuse et vous avez envie de partager vos connaissances aux autres ? N’hésitez pas, renseignez-vous pour devenir coach alimentaire. À Nantes, des organismes formateurs vous accompagneront dans votre projet de formation.